Berthe Morisot

Berthe Morisot, une femme impressionniste

Maurecourt 1869
Une longue silhouette brune plante son chevalet dans le jardin d’une propriété située rue de la Mairie (actuellement rue du Général de Gaulle).

De 1869 à 1884, Berthe Morisot fait plusieurs séjours à Maurecourt sans la propriété des beaux-parents de sa soeur Edma. Elle peint une quinzaine de toiles dont certaines portent explicitement le nom du village.

L’une des plus célèbres, "Cache-cache" est présentée à l’exposition du mouvement dissident, qualifié par dérision "d’impressionniste".

Élève de Corot, modèle d’Edouard Manet, seule femme reconnue du mouvement impressionniste, elle participe avec obstination et talent à l’une des mutations les plus déterminantes de l’art pictural du XIXe siècle.
Sa notoriété dépasse les frontières et elle expose à Londres, Bruxelles, New York. Son modèle favori devient sa fille Julie dont elle réalise de multiples portraits.

En 1884, le musée du Luxembourg acquiert l’une de ses toiles "Jeune femme au bal", premier tableau impressionniste acheté par un musée national.

Elle meurt en 1895, laissant derrière elle une oeuvre considérable de plus de 400 huiles, aquarelles, pastels délicats dont "le village de Maurecourt".

En France, on peut admirer ses oeuvres au Musée d’Orsay et au Musée Marmottan.

Maurecourt l’a honorée en lui dédiant sa bibliothèque et en lui consacrant une promenade jalonnée des reproductions de ses oeuvres sur les lieux où elle les peignit.

Parmi la quinzaine d’oeuvres réalisées à Maurecourt, on peut retenir :

  • Le village de Maurecourt - 1873
  • Sur la pelouse - 1874
  • La chasse aux papillons
  • Les lilas de Maurecourt - 1874
  • Dans les jardins de Maurecourt - 1884
  • Nourrice et bébé - 1872
  • Jeune femme et enfant sur un banc - 1872
  • La lisière du bois - 1874
  • Madame Pontillon et Jeanne - 1874
  • Printemps à maurecourt - 1874
  • L'Oise à Maurecourt - 1876
  • Cache-cache - 1873